5 au 13 octobre 2019

CANTONS-DE-L'EST, QUÉBEC, CANADA
Knowlton (Lac-Brome), Mansonville, Waterloo

Un festival revu et amélioré


« Les anciens Celtes établissaient un lien direct entre la fertilité de la terre, et la sagesse et la spiritualité de leurs souverains. Cette harmonie avec la terre demeure présente dans le symbolisme et l’imagerie de la musique celtique actuelle. » Celtic Tides:Traditional Music in a New Age

Notre comité a décidé de modifier la forme et l’emplacement du festival en s’appuyant sur plusieurs facteurs clés:

  1. Les Celtes vénéraient la nature. Ils croyaient que la divinité résidait partout dans le monde naturel. La nature était donc au cœur de leurs rites, de leurs mythes et de leur art. Ils pratiquaient leur culte dans les clairières. Les motifs recherchés de leur ferronnerie incluent des plantes et des animaux stylisés. Des études florales et foliacées détaillées ornent leurs manuscrits – sans parler des animaux qui sont omniprésents dans leur mythologie.
    Il faut donc présenter ce festival dans un milieu où l’on peut profiter de la nature au maximum.

  2. La musique celtique est enracinée dans d’anciennes traditions et dans de petites collectivités très unies du monde entier qui ont assuré sa survie. Sa renaissance et son attrait universel semblent liés au souhait des gens de ne pas voir disparaître certaines des valeurs collectives les plus positives d’une époque lointaine.
    Les activités du Festival se tiendront donc dans des salles et des collectivités de moindre taille, ce qui favorise les rencontres et un contact plus direct avec les artistes.

  3. Nous vivons dans un monde obsédé par la vitesse, où il faut en faire toujours plus et de plus en plus vite, et rester branché en permanence. Notre santé, nos rapports et l’environnement en souffrent. Pour remédier à cette situation, nous désirons de plus en plus ralentir et jouir de la vie. Améliorer notre mode de vie. Atteindre une certaine paix intérieure. Participer à des activités donnant une profondeur et un sens à la vie.
    Le Festival doit donc offrir un milieu où les visiteurs pourront décompresser et redécouvrir l’art de vivre.

Compte tenu de ce qui précède, et conformément au désir du comité d’aider les visiteurs à redécouvrir leur capacité d’émerveillement devant un milieu naturel, nous avons décidé de redonner vie au festival dans les Cantons de l’Est.

Harmonies celtiques continuera de présenter les meilleurs talents de la musique celtique, mais dans des lieux plus petits et plus intimes, et dans un décor naturel inégalé – pour permettre de décompresser et de redécouvrir « l’art de vivre ».